Comme nous le pressentions depuis avec un certain temps, Guillaume Peltier se trouve dans une position difficile, sans espace politique.
Macron déjà a pris la moitié de l’électorat des LR, c’est pourquoi Peltier a tenté de faire de la surenchère sur le RN, mais cela ne fonctionne pas, tantôt de se présenter comme travailliste, voire de d’être plus « vert » que les écolos.
De plus son profil était peu compatible avec une probable fusion LR-LREM au 2ème tour.
Il a donc renoncé officiellement, c’est Nicolas Forissier, député de l’Indre, qui est annoncé comme tête de liste.
C’est une bonne nouvelle pour nous, car le profil Macron-compatible de Forissier, qui vient de l’UDF, va ramener vers nous beaucoup d’électeurs LR.
On peut imaginer que cette reculade fait partie d’un « deal » au niveau national, où LR et LREM négocient région par région, et pour la nôtre LR a choisi de se sacrifier.
Bien qu’il se prétende « chef de file de l’opposition » Guillaume Peltier vote pratiquement toutes les décisions de la majorité socialiste.
A l’heure du bilan de la mandature, nous n’aurons pas de mal à démontrer que c’est bien le Rassemblement national, qui a représenté durant toute la mandature une véritable opposition, critique à chaque fois que nécessaire, crédible et constructive.
Jamais nos chances de remporter la Région Centre-Val de Loire n’ont été aussi réelles.
Désormais Aleksandar Nikolic est investi comme tête de liste, la campagne va démarrer rapidement.
Malgré les conditions difficiles nous devons faire passer notre message, la démocratie ne peut pas rester confinée !