Soutenir les hôtels et restaurants blésois. (Tribune Blois Mag N°165 Novembre-Décembre 2020)

Alors que l’arrière-saison touristique s’achève et malgré un été plutôt satisfaisant grâce à la présence de la clientèle touristique française, les hôtels et restaurants blésois ont vu leur fréquentation chuter d’un tiers sur le mois de septembre. La dégradation sanitaire a dissuadé les derniers vacanciers de partir. Le télétravail et le climat anxiogène ont également engendré une baisse de fréquentation de la clientèle professionnelle. Pourtant, les hôtels et restaurants de Blois sont les vitrines de notre art de vivre, nous y sommes profondément attachés. Leur disparition serait dramatique. De nouveaux dispositifs d’aides viennent d’être mis en place par la région pour soutenir les plus fragilisés. Chacun de nous peut également les soutenir, dans le  respect des gestes barrière, en fréquentant leurs établissements.

Projet de centre commercial au Carré Saint-Vincent : avec la Covid-19 une remise en cause s’impose. (Tribune Blois Mag N°164 Octobre 2020)

Nos commerces ont été gravement fragilisés par la crise sanitaire, pour beaucoup, le retour des clients est encore timide. Dans ce contexte, j’appelle instamment le Maire de Blois et son équipe à suspendre le projet de centre commercial au Carré Saint-Vincent. La sortie de terre de cet aménagement donnerait le coup de grâce aux commerces du centre-ville alors qu’ils ont besoin plus que jamais de tout notre soutien. Nous avions à plusieurs reprises alerté sur le risque de déplacement de  l’offre commerciale et donc de dévitalisation du cœur commerçant actuel. Il faut retrouver une halle maraîchère place Louis XII qui offrira à tous un marché couvert permanent en plein cœur de ville. Blésoises et blésois, vous pouvez également agir. Soyons responsables en privilégiant le consommer local, nos commerces ont besoin de vous !

Partager