Les pompiers de Blois ont du à nouveau intervenir le 6 octobre en pleine journée au Lycée Augustin Thierry à Blois pour éteindre un feu mis volontairement dans les toilettes d’un bâtiment abritant des salles de classe, la salle des professeurs et le centre de documentation et d’information de la partie collège. Environ 300 élèves et enseignants ont dû évacuer le bâtiment. Les pompiers ont employé une lance pour éteindre les flammes. Le feu avait été mis à un distributeur de papier toilette ce qui a provoqué un important dégagement de fumée.
Des faits à peu près similaires s’étaient produit 10 jours plus tôt au CFA.
Ce sont là des actes extrêmement graves dont les auteurs ne mesurent peut-être pas toutes les conséquences, mais le caractère intentionnel est avéré. Un signe supplémentaire de l’ensauvagement.
Nous souhaitons que les auteurs soient retrouvés et les sanctions exemplaires.

(source : la Nouvelle République de Loir et Cher)