Le 7 mars Emmanuel Macron invite les Français à sortir et « aller au théâtre ».
Le 12 mars il annonce la fermeture des écoles.
Le 14 mars, veille du scrutin, Edouard Philippe ordonne la fermeture des bars et restaurants le soir même à minuit.
Le 15 mars les Français sont appelés à voter !
On comprend que beaucoup aient préféré rester chez eux par peur de la contamination. Il est évident que ce contexte a pesé sur la sincérité du 1er tour. Même Agnès Buzyn, ex-ministre de la santé parle de « mascarade ».
C’est pourquoi nous remercions les Mérois et les Méroises qui ont pris sur eux pour aller voter malgré tout, et qui nous ont qualifié pour le 2ème tour, ainsi que tous ceux qui ont organisé le scrutin : assesseurs, scrutateurs, personnel municipal.

Le 28 juin, c’est une nouvelle élection qui se joue,
Nous devons nous mobiliser au maximum, la victoire ne dépend que de nous, il faut cette fois que nos électeurs se déplacent. Contact : par mail : olivier.besnard68@sfr.fr – tel 06 95 78 08 33