Rue Foulerie – 3 février 2020

Logement insalubre degrés Saint Nicolas

Quai Villebois Mareuil

Lundi soir à Blois, à deux pas de notre permanence, le plancher d’un immeuble s’est effondré, la façade est fissurée.
Gros déploiement des services de secours et de sécurité : sapeurs-pompiers, police, gaz de France. Le périmètre a été bouclé et heureusement il n’y a pas de victime.
Mais ce n’est pas sans rappeler la rue d’Aubagne à Marseille. Et le constat est le même : 300 millions d’euros dépensés pour démolir des immeubles sains dans les quartiers « prioritaires » alors que l’habitat indigne se situe dans les quartiers anciens et que certains immeubles menacent péril.
Il y avait eu le précédent de la rue Robert Houdin, l’immeuble quai Villebois Mareuil, les degrés Saint Nicolas.
Il serait temps qu’une politique efficace soit mise en place pour s’attaquer à ce problème qui ne fera que s’aggraver si rien n’est fait.
Une question qui figurera dans le programme de Mathilde Paris – Un autre avenir pour Blois.