Il y a quelques mois, les Républicains de Loir et Cher apportaient leur soutien à Malik Benakcha.
Lequel apparaissait lors du lancement de sa campagne entouré de Guillaume Peltier, député LR de la 2ème circonscription et… Nicolas Perruchot, Président LR du Département (Nouvelle République du 8/10/2020).
Ce qui n’empêche pas ce dernier de soutenir désormais le candidat macroniste Etienne Panchout, en prétendant qu’il ne s’était « jamais engagé » auprès de Benakcha ! (Nouvelle République du 20/01/2020)
En fait plusieurs raisons expliquent ce revirement.
D’abord Malik Benakcha ne faisait pas l’unanimité chez les Républicains, dont certains soutenaient Françk Prêtre. Mais les deux candidatures étaient vouées à l’échec.
Ensuite, il y a les élections départementales de 2021 qui se profilent à l’horizon. Et Nicolas Perruchot sait bien qu’il faudra compter avec le MoDem de Jacqueline Gourault, dont il a pu mesurer le pouvoir de nuisance en 2008, quand elle l’a fait battre à la mairie de Blois.
Résultat : les électeurs Républicains qui avaient rejoint Franck Prêtre parce qu’ils ne voulaient pas de Benakcha sont appelés à soutenir le candidat macroniste.
Nous retrouvons là le schéma national, avec les Républicains totalement divisés, et dont les électeurs qui refusent de voter LREM se retournent vers le Rassemblement national.
Dès ce matin, Mathilde Paris, tête de liste « Un autre avenir pour Blois« , leur lance un appel. Notre liste, que nous ne voulions pas boucler trop tôt, est prête à les accueillir autour d’un programme d’intérêt local, loin des relents de cette tambouille politique que les Français vomissent.