L’Islam de structure en Loir et Cher. C’est le titre d’un reportage de MagCentre. Où l’on apprend que c’est le Préfet de Loir et Cher en personne, Yves Rousset qui annonce la mise en place d’une représentation départementale des Musulmans de Loir-et-Cher dans les premiers mois de 2020.
Est-ce bien le rôle du Préfet ? En quoi est-il concerné par l’organisation du culte musulman ?
A noter aussi la présence à cette réunion du maire de Romorantin, Jeanny Lorgeoux et de Yann Bourseguin, adjoint au maire de Blois,
Or parmi les personnes présentes à cette réunion, on trouve Mehmet Ceylan, responsable du pôle éducation de la confédération islamique Milli Gorus à Blois, qui déclare  « c’est positif. Nous aurons un contact direct avec l’Etat. »
Pourtant il s’agit d’une association politico-religieuse qualifiant l’Union européenne de « groupe maçonnique ». Et qui proclame : « Les Européens sont malades… Nous leur donnerons les médicaments. L’Europe entière deviendra islamique. Nous conquerrons Rome. »
Un mouvement considéré comme extrêmiste, dont l’organisation en Allemagne est pratiquement contrôlée par l’AKP et le gouvernement turc
Nous attendons une réponse sur ce point. Comment les autorités peuvent-elles ignorer la vraie nature de cette association et les buts qu’elle poursuit ?
En attendant nous voyons bien qui dans cette affaire poursuit un intérêt électoral !.