Mathilde ParisDans l’édition de la Nouvelle République du 19 novembre  2019 Mathilde Paris répond aux questions de la rédaction.
Elle présente quelques uns des grands axes de sa campagne : proximité, emploi, développement économique, accès au logement, entretien des équipements publics.
Pour le Carré Saint Vincent et l’ancien Hôtel Dieu, il est clair que ces projets doivent être revus.
Enfin Mathilde Paris évoque la situation politique à Blois. Face à une gauche dépassée mais qui s’accroche au pouvoir, la droite et le centre offre le spectacle lamentable de leurs divisions et du conflits des égos, sans se préoccuper de l’intérêt général.
Une situation qui pourrait nous bénéficier, car les Blésois ont pu constater depuis des années le sérieux des élus du Rassemblement national.
En même temps la campagne démarre sur les réseaux sociaux avec un compte Twitter Blois2020, une page Facebook et un site Internet qui sera ouvert prochainement.