Michel Chassier interrogé par TV Tours après le succès du RN en Loir et Cher.

Avec 27,03% des suffrages exprimés, la liste emmenée par Jordan Bardella arrive largement en tête en Loir-et-Cher, presque 7 points devant la liste Loiseau-Macron (20,39%).
Malgré une implication jamais vue du chef de l’Etat, complètement sorti de son rôle, l’engagement de ses ministres, dont deux sont du Loir-et-Cher, la partialité des médias, nous avons atteint notre objectif : battre Macron pour défendre la France et les Français.
Avec une participation en hausse, nous recueillons plus de 3000 voix supplémentaires par rapport à 2014.
Comme partout nous observons un clivage entre la ruralité, où nous devançons très largement LREM, avec des scores dépassant 40% dans au moins 15 communes, jusqu’à 45,76% à Rougeou.
Un résultat symbolique à Marchenoir, ville du ministre MoDem Marc Fesneau, Jordan Bardella est en tête avec 29,11%, presque la double de Nathalie Loiseau à 15,96% !
Même à Blois, nous en sommes en tête dans 10 bureaux, correspondant aux quartiers populaires, avec des scores atteignant 35,12% à l’école des Hautes-Saules où LREM ne fait que 12,81%, à l’inverse le parti macronien culmine à 41,88% aux Grouëts, le quartier le plus riche de Blois.
On voit bien que dans ce quartier comme en centre-ville, beaucoup d’électeurs LR ont voté LREM, ce qui n’a rien de surprenant.
A Neung sur Beuvron ou Guillaume Peltier avait été élu maire ne 2014, son candidat n’est que 3ème derrière LREM (19,70%), très loin derrière le RN à 30,86% !
Globalement ce scrutin nous conforte comme la 1ère force politique de Loir et Cher, une base de départ prometteuse pour les prochaines échéances.
Nous tenons à remercier les 33 886 Loir-et-Chériens qui nous ont fait confiance, ainsi que les militants qui ont participé à cette campagne, nos délégués, assesseurs et scrutateurs qui ont veillé au bon déroulement du scrutin. Grâce à vous, le RN totalise 23,34% des voix à l’échelle national, confortant son score de 2014 avec 23 élus au Parlement Européen pour la mandature 2019-2024 qui auront à coeur de défendre les intérêts des Français.