CPR 2019-02-08Les élus du groupe RN n’ont pas l’intention de se taire !
Vendredi dernier lors de la Commission permanente du Conseil régional, certains élus de la majorité ont estimé que le Rassemblement national parlait trop !

C’est tout de même la moindre des choses dans une assemblée délibérative, qui vote chaque mois plusieurs dizaines dizaines de millions d’euros de dépenses.
Il est logique que nos élus jour leur rôle de contrôle et de critique, en présentant également des amendements.
Mais cela semble trop pour certains, qui voudraient sans doute nous voir réduits au silence.

Tribune de Michel Chassier, Président du Groupe RN au conseil régional Centre-Val de Loire.
« La Commission permanente du Conseil régional se réunit tous les mois pour délibérer sur les affaires que lui a déléguées le conseil. En pratique elle peut délibérer sur tous les sujets, hormis le vote du budget et compte administratif.
C’est dire son importance, puisqu’elle vote à chaque fois plusieurs dizaines de millions d’euros de dépenses : transport, lycées, aménagement du territoire, développement économique, agriculture, formation professionnelle, subventions diverses…
Mais la Commission permanente se réunit à huis clos, c’est-à-dire que le public comme la presse ne sont pas admis. Notre groupe Rassemblement National y est représenté par 5 élus sur 25. Les seuls qui refusent d’y voir une chambre d’enregistrement. C’est pourquoi ils interviennent régulièrement pour expliquer leur position, surtout lorsqu’ils ne sont pas d’accord ou que leurs avis sont caricaturés. »
Voir le texte complet sur le site du groupe RN Centre-Val de Loire.